10 sons que font généralement les lapins

Le lapin a longtemps été considéré comme un animal de compagnie tranquille, et il est vrai qu’il n’est pas connu pour les bruits forts qui dérangent les voisins. Pour la plupart, les lapins communiquent avec les autres par leur langage corporel et des sons sourds. La grande variété de sons que les lapins peuvent émettre peut vous surprendre, mais plus vous resterez près des lapins, plus vous remarquerez la façon dont ils communiquent avec vous par la voix.

Il y a toute une liste de sons que vous n’avez peut-être pas réalisé que les lapins peuvent faire parce que beaucoup d’entre eux sont faits à un niveau très bas.

7 Les sons de lapin et leur signification

Sons de lapin heureux

Si vous voyez un lapin qui court, saute et se retourne sur le côté, cela signifie généralement que le lapin fait la danse du bonheur. D’autres signes de contentement sont également présents :

  • Gloussements : Le gloussement du lapin ne ressemble pas au gloussement d’un poulet – il est beaucoup plus silencieux. Le gloussement d’un lapin signifie qu’il est satisfait de ce qu’il grignote.
  • Ronronnement : Ronronner pour un lapin est un peu comme ronronner pour un chat dans la mesure où ils signifient tous deux « heureux et satisfait ». Cependant, les chats ronronnent en utilisant leur gorge tandis que les lapins font ce bruit en frottant légèrement leurs dents l’une contre l’autre. C’est un son très doux, mais que vous aurez envie d’écouter.
  • Frémissement : Si tous les lapins le font à l’occasion, la plupart des gardiens de lapins l’associent à un mâle inaltéré qui courtise sa dame d’amour.

Sons de lapin malheureux

Certains bruits sont des signes très évidents de douleur ou de peur, comme les cris. Un lapin ne criera que s’il est effrayé, stressé ou apeuré. Heureusement, vous n’entendrez jamais un lapin crier, c’est sinistrement effrayant. Il existe d’autres sons de colère, de douleur ou de peur :

  • Grognement : Les lapins peuvent certainement grogner et cela précède souvent une fente et éventuellement une morsure. Si le lapin se sent menacé (même par vous), il n’aura aucun scrupule à grogner et à se débattre.
  • Sniffer : Le sniffage peut précéder ou accompagner le grognement.
  • Des sifflements : C’est exactement ce que vous pensez. Un sifflement est utilisé pour éloigner les autres lapins.
  • Gémir ou pleurnicher : Les lapins gémissent ou pleurnichent s’ils ne veulent pas être manipulés. Vous pouvez l’entendre notamment de la part d’une biche enceinte qui a été mise en cage avec une autre lapine (surtout un mâle). Le gémissement est une protestation contre l’environnement dans lequel elles se trouvent. Il peut s’agir d’une cage non désirée ou, dans le cas d’une lapine enceinte, d’un signe qu’elle n’est pas intéressée par les avances d’un mâle.
  • Le piétinement ou le coup de pied : Lorsque les lapins tapent bruyamment sur leurs pattes arrière, cela signifie généralement qu’ils sont nerveux et effrayés. Cela pourrait indiquer que le lapin entend un bruit étrange et pense qu’un prédateur est en route. Le piétinement permet à tous les habitants des environs de savoir que quelque chose de mauvais est en train de se produire. Ce comportement est très courant chez les lapins en liberté qui veulent informer les autres d’une attaque potentielle.
  • Grincement de dents : Le bruit d’un lapin qui grince des dents est presque unique. Il est difficile de le confondre avec un ronronnement, même s’il est produit de la même manière. Si votre lapin grince des dents, c’est qu’il souffre beaucoup et qu’il a besoin de soins médicaux.
  • Des cris : Le bruit d’un lapin qui crie vous donne des frissons pour deux raisons. Premièrement, il ressemble étrangement à un enfant terrifié. Deuxièmement, les lapins ne crient que lorsqu’un prédateur les poursuit ou lorsqu’ils sont en train de mourir. Ce n’est jamais une fausse alerte lorsqu’un lapin crie.
Bouton retour en haut de la page