Comment entraîner votre oiseau à autoriser les caresses

Contents

Pour que votre oiseau accepte que vous le caressiez, il s’agit davantage d’être en accord avec lui et d’apprendre à travailler avec sa personnalité que de le former. Le niveau de confort d’un oiseau avec les gens peut varier considérablement, et certains aiment tout simplement leur espace personnel. Si vous avez un oiseau qui n’aime pas être touché, vous devrez apprendre à l’approcher afin de le rendre à l’aise au contact.

Si vous avez un oiseau en peluche qui aime le contact humain, il ne vous faudra probablement pas beaucoup d’efforts pour faire baisser la tête de votre oiseau afin de le faire gratter. Certains oiseaux, tels que les perroquets, les perruches et les perruches, sont plus susceptibles que d’autres de permettre le contact. Mais même au sein des espèces d’oiseaux, il existe différentes personnalités.

Vous pouvez faire un peu d’entraînement pour que votre oiseau soit plus à l’aise avec l’idée de caresser. Comme pour les autres formes d’entraînement, pratiquez le comportement avec des séances courtes et fréquentes et n’insistez pas si votre oiseau est grincheux ou fatigué. Vous pouvez toujours réessayer un autre jour.

Apprenez les signaux de votre oiseau

Lorsque vous entraînez votre oiseau à accepter les caresses, la première étape consiste à lire les indices que votre oiseau vous donne.

Votre oiseau adopte-t-il une posture rigide et vous regarde-t-il fixement lorsque vous vous en approchez ? S’enfuit-il, essaie-t-il de vous repousser ou même de vous mordre ? Ce sont là des signes évidents que votre oiseau n’est pas à l’aise avec ce qui se passe. Les propriétaires peuvent trouver que le fait d’attraper la tête de l’oiseau pour le caresser peut être perçu comme une menace, surtout si vous essayez d’atteindre l’arrière de la tête. Si vous ignorez le langage corporel d’un oiseau stressé, préparez-vous à une éventuelle morsure de sa part.

A lire :  Anatomie interne et externe des oiseaux

D’autre part, un oiseau qui aime être caressé est détendu et tourne souvent la tête un peu sur le côté, ou même baisse la tête, pour se faire gratter et caresser. Certains baissent la tête et ferment même les yeux, signe d’un oiseau heureux qui a pleinement confiance que les caresses ne sont pas une menace.

Commencez stratégiquement votre formation

Pour votre entraînement, choisissez un moment de calme où votre oiseau est détendu, après avoir mangé ou juste avant son coucher habituel. Gardez votre main bien en vue de votre oiseau et parlez-lui avant de le caresser. N’essayez pas de le forcer ; si l’oiseau résiste, faites une pause.

Commencez par le bec

Essayez de toucher et de caresser légèrement le bec de votre oiseau au début. Faites attention à ne pas lui crever les yeux et préparez-vous à ce qu’il essaie de vous pincer (c’est une menace plus importante pour un grand oiseau, évidemment). Si votre oiseau vous laisse toucher son bec, essayez de déplacer progressivement vos doigts vers la peau de son visage, juste derrière le bec. Faites le tour de la tête de l’oiseau si vous êtes à l’aise pour caresser son bec et son visage.

Se déplacer vers le corps

Si vous pouvez déplacer le corps de l’oiseau, travaillez avec l’orientation naturelle des plumes. Caresser les plumes contre le grain peut être irritant pour l’oiseau. Caressez l’oiseau dans la direction où les plumes se posent naturellement, ou grattez doucement d’un côté à l’autre entre les plumes. Finalement, lorsque votre oiseau se détend, vous pouvez vous frayer un chemin jusqu’à l’arrière de sa tête et de son cou.

A lire :  Rainbow Lorikeets - Profil complet, histoire et soins

Problèmes et comportement de preuve

Si votre oiseau est lent à s’habituer aux caresses, n’abandonnez pas. Faites de petits pas et continuez à vous entraîner. Le simple fait de montrer vos mains devant votre oiseau est une étape bénéfique pour continuer à pratiquer et permettra à l’oiseau de se sentir à l’aise avec vos mains. Bien qu’un bon câlin puisse être agréable pour vous et votre oiseau, c’est une bonne idée d’éviter les caresses excessives et de ne pas caresser le dos et le corps de votre oiseau. Un oiseau adulte peut trouver les caresses dans ces zones stimulantes, ce qui peut entraîner une frustration sexuelle chez l’oiseau et, par conséquent, des problèmes de comportement.

Une erreur courante des propriétaires d’oiseaux est que les caresses deviennent la seule façon d’interagir avec leur oiseau. Les oiseaux ont besoin de socialisation de bien d’autres façons. Participez à des tours, des jeux, des explorations, des jouets, des discussions ou simplement en étant ensemble. Votre oiseau tirera un grand profit de ces interactions.

En fin de compte, si votre oiseau ne répond pas à vos tentatives de le caresser, vous devrez peut-être accepter qu’il n’est pas un oiseau en peluche et vous contenter de l’admirer et de vous en occuper de loin (ou, de peu de distance). Si vous persistez à caresser un oiseau qui n’aime tout simplement pas le contact, cela va éroder la confiance de votre oiseau dans d’autres domaines et peut nuire à la relation.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour pouvoir visualiser le contenu de la page. Pour un site indépendant avec du contenu gratuit, c’est une question de vie ou de mort d’avoir de la publicité. Merci de votre compréhension!