Comment les événements stressants de la vie affectent le comportement d’un enfant

Un parent rêve d’une enfance idyllique pour ses petits. La réalité est cependant que la vie d’un enfant peut être tout aussi stressante que celle d’un adulte, selon les circonstances – mais un enfant n’est pas entièrement équipé pour gérer sainement ce stress.

Chaque enfant réagit différemment aux événements stressants, qu’il s’agisse d’un divorce, d’un décès dans la famille, de difficultés à l’école ou d’un grand déménagement. Votre enfant a besoin de votre aide pour surmonter ce stress. La première étape pour vous, en tant que parent, est de reconnaître les signes avant-coureurs des difficultés de votre enfant.

Rechercher des signes de stress

En raison des effets physiologiques sur le cerveau de l’enfant, le stress déclenche une réaction de « combat ou de fuite » qui peut être bénéfique à court terme – comme la préparation à un test – mais néfaste à long terme. Étant donné que le cerveau de votre enfant se trouve dans une période de développement rapide, ces réponses hormonales peuvent être préjudiciables à sa capacité d’apprentissage et à son comportement.

Si votre enfant normalement bien élevé s’est soudainement mis à piquer des colères ou à avoir des problèmes à l’école, cela peut être le signe qu’il est stressé.

Il existe également un certain nombre de signes non comportementaux. L’énurésie, les plaintes de douleurs physiques comme les maux d’estomac ou les maux de tête, et les problèmes scolaires.

Réagir aux comportements répréhensibles

Il y a une ligne délicate entre comprendre d’où vient le comportement de votre enfant et l’excuser de suivre les règles. Reconnaissez les sentiments de votre enfant, mais expliquez-lui qu’il existe des moyens sains de faire face à des émotions désagréables. Apprenez à votre enfant des moyens appropriés pour gérer son anxiété, sa frustration et sa colère.

A lire  Équipement de natation pour les enfants et les adultes ayant des besoins particuliers

Dans certains cas, vous pouvez choisir de vous retirer ou de refuser de vous engager. Mais n’ignorez pas le besoin d’affection de votre enfant. Montrez-lui un peu plus d’amour pendant cette période de stress, même s’il vous met à rude épreuve.

Réduisez le stress de votre enfant

Pensez à la façon dont vous réduisez le stress dans votre propre vie : des activités relaxantes telles que les bains de bulles ? Beaucoup d’exercice ? Un bon moment avec des amis ? Toutes ces idées peuvent être appliquées aux enfants aussi.

Aidez votre enfant à faire face au stress en l’encourageant à se détendre sainement.

Parfois, votre enfant peut ne pas vouloir vous parler, mais le simple fait d’être dans la même pièce peut suffire à lui montrer que vous vous souciez de lui. Passer du temps ensemble est particulièrement important si la situation stressante est liée à un divorce ou à un décès.

Si le stress provient de l’anxiété de l’inconnu – comme le fait de déménager dans une nouvelle ville ou de commencer une nouvelle école – aidez votre enfant à comprendre ce qui va se passer. Parlez-lui de ce qui l’attend et préparez votre enfant du mieux que vous pouvez, en regardant des photos de la nouvelle ville ou en jouant à l’avance dans la cour de récréation d’une nouvelle école.

Que vous rameniez un nouveau bébé à la maison ou que vous déménagiez dans un meilleur quartier, les expériences positives peuvent également être stressantes pour un enfant. Tout type de changement peut perturber gravement le bien-être de votre enfant pendant un certain temps.

A lire  7 conseils pour discipliner un enfant dépressif

Éviter de passer trop de temps à l’écran

Vous pourriez penser que le fait de placer l’enfant devant la télévision pour se détendre un peu est une excellente solution, surtout si votre petit supplie souvent pour avoir un peu de temps devant l’écran.

Mais regarder la télévision ou jouer à des jeux vidéo n’est pas vraiment relaxant. Les enfants réagissent mieux à des techniques de relaxation plus proactives, comme l’exercice ou la méditation.

Lorsque vous accordez du temps d’écran, n’oubliez pas que certains programmes peuvent en fait stresser davantage votre enfant. Le journal télévisé du soir, par exemple, est rempli de reportages sur les catastrophes naturelles et les crimes violents. Assurez-vous que le temps d’écran de votre enfant ne comporte que des contenus adaptés à son âge.

Rechercher une aide professionnelle

En tant que parent, vous avez probablement les compétences nécessaires pour faire face à de nombreux problèmes liés au stress. Toutefois, si vous trouvez que c’est tout simplement trop difficile à gérer, n’hésitez pas à demander une aide professionnelle.

Que la source de stress soit à court ou à long terme, une visite chez un spécialiste de la santé mentale pourrait être exactement ce dont votre enfant a besoin pour s’adapter et retrouver sa personnalité normale et aimante.

Parfois, quelques courtes visites chez un professionnel peuvent garantir que votre enfant possède les compétences nécessaires pour faire face à toutes les situations stressantes auxquelles vous êtes confronté.

Bouton retour en haut de la page