Différentes formes et tailles de glissements de terrain

Les glissements de terrain prennent de nombreuses formes et tailles différentes. Cet ensemble de photos se déroule comme suit : glissements, chutes et écoulements. Chacun de ces types de glissements de terrain peut impliquer de la roche, des débris (roche et sol mélangés) ou de la terre (matériau à grain fin). Les coulées de terre très humides sont appelées coulées de boue, et les coulées de boue associées aux volcans sont appelées lahars. À la fin, on trouve des photos montrant les divers efforts déployés pour contrôler les glissements de terrain.

Les parties d’un glissement de terrain

Ce glissement de terrain générique est étiqueté avec les noms des parties d’un glissement de terrain.

La fluidité du sol

Le fluage du sol est un processus lent basé sur des cycles de mouillage et de séchage (ou de congélation et de décongélation). Ses signes sont subtils, mais la conception des bâtiments doit en tenir compte.

Arbres affectés par le fluage du sol

Ces arbres ont toujours cherché à pousser droit vers le haut, mais le sol en dessous était sujet au fluage. Lorsque sa base s’inclinait, sa couronne se pliait à la verticale.

La fluidité du sol

Le fluage du sol déplace la roche fracturée de la formation de Hammond vers le bas de la pente près de Marathon, au Texas. Le fluage est plus rapide près de la surface. La roche n’est pas réellement pliée.

Diagramme à blocs

Le glissement le plus simple consiste en de gros blocs de roche qui ne font guère plus que descendre, laissant derrière eux une surface de glissement.

Toboggan de bloc, Forest Road 19, Oregon

En janvier 2006, la route menant aux sources thermales de Terwilliger a été fermée par ce glissement de terrain. Il comprenait de la boue et du bois mais était principalement constitué de blocs de roche, peu déformés.

Slump ou Rotational Slide

Un glissement implique un mouvement lent le long d’une surface de faiblesse au-dessus d’un matériau non perturbé. Les glissements laissent des blocs en rotation arrière et une forme de sitzmark dans la pente.

L’effondrement de Berkeley Hills

Galerie de photos sur les glissements de terrain.

A lire  Galerie de photos sur le basalte

Un hiver pluvieux a mis de grandes quantités d’eau dans cette colline, surtout le long du bord extérieur de la route. Après plusieurs semaines de fortes pluies, la pente a cédé.

Effondrement près de Morgan Hill, Californie

Galerie de photos sur les glissements de terrain.

Cet affaissement dans les jeunes roches sédimentaires retournées est proche de la faille de Calaveras. Les grands tremblements de terre peuvent déclencher des milliers de glissements de terrain à la fois, ce qui aggrave les dégâts.

Effondrement, Panoche Hills, Californie

Galerie de photos sur les glissements de terrain.

Plusieurs affaissements différents jalonnent le canyon de l’Escarpada. Les parois abruptes des canyons sapent le faible schiste ; de plus, les tremblements de terre peuvent déclencher des effondrements. Disponible en papier peint

Affaissements, Del Puerto Canyon, Californie

Galerie de photos sur les glissements de terrain.

L’affaissement supérieur se déplace vers le bas de l’inclinaison des roches de la séquence Great Valley (visible à droite) et alimente l’affaissement inférieur ou la coulée de débris. La coulée dissèque son orteil.

Diapositive translationnelle

Les toboggans de translation ne sortent pas de leur lit, mais descendent plus ou moins droit sur une zone de faiblesse plane. Elles peuvent être constituées de roches, de débris ou de terre.

Glissement de rochers dans le canyon de DeBeque, Colorado

Ce toboggan actif a commencé vers 1900 et s’est déplacé plusieurs fois depuis lors. Il menace l’Interstate 70 à l’est de Grand Junction avec des mouvements lents de son orteil.

Glissement de terrain de la vallée de Tully, 1993

Ce glissement de débris en translation s’est produit lorsque des terres saturées ont glissé sur une couche d’argile glaciaire. L’U.S. Geological Survey a préparé un rapport à ce sujet.

Diagramme de l’éboulement

Un éboulement est un mouvement soudain de la roche, séparé le long de fractures ou de plans de lit. Il n’y a pas de fluidité dans le mouvement, seulement des rebonds, des roulements et des chutes libres.

Chute de pierres

Ce petit éboulement montre la nature fragmentaire et la relative propreté de ce type de glissement de terrain. L’élargissement de la route a déstabilisé ce morceau de chert fortement stratifié.

A lire  Tout ce que vous devez savoir sur le grès

Rockfall, Washington Route 20, 2003

Les chutes de pierres sont fréquentes dans les montagnes de toutes sortes. Parfois, la construction de routes déstabilise les pentes ; d’autres fois, la seule route possible traverse des glissements existants.

Coulée de débris

Les débris sont des roches et des sols mélangés (mais pas principalement des matériaux fins), avec plus ou moins d’eau et d’air inclus. Une coulée de débris agit comme un fluide et se déplace rapidement.

Coulée de débris, Wooden Valley, Californie

Les failles et les plis rendent les pentes trop raides et instables qui engendrent des glissements de terrain. Ce glissement a dégagé un long chemin qui traverse la route 121 et descend un versant boisé.

Lahars en Colombie, 1994

Des coulées de débris volcaniques ont suivi un tremblement de terre près de Nevado del Huila, étouffant les villes et tuant des milliers de personnes. Elles constituent un danger à proximité des volcans actifs ou éteints.

Diagramme d’avalanche de débris

Les avalanches de débris s’écoulent très rapidement, incorporant de l’air ou de l’eau qui fait que les débris se comportent comme un liquide. « Débris » signifie la présence de roches et de sol.

Pérou – Avalanche de débris de 1970

La neige et les débris tombés du Nevado Huascarán se sont transformés en un fluide précipité et ont étouffé les villes de Yungay et Ranrahirca le 31 mai 1970. Des dizaines de milliers de personnes sont mortes.

Diagramme de la circulation terrestre

Les écoulements terrestres sont constitués de matériaux à grain fin qui forment une épaisse boue et ont un mouvement fluide. La forme en sablier est typique.

Earthflow

Les écoulements terrestres concernent des sols à grain fin plutôt que des roches, et ils suintent plutôt que de se précipiter. Elles forment également des lobes plutôt que de longs ruisseaux comme les coulées de débris.

Glissement de terrain de La Conchita, 1995

Cette coulée de terre de 1995 s’est réveillée après les fortes pluies hivernales de 2005 et a tué 10 personnes dans la ville côtière de La Conchita, en Californie. Notez l’étirement de sa surface supérieure.

A lire  Qu'est-ce qu'une roche ophiolitique ?

Incendies et glissements de terrain

Les incendies qui dépouillent le sol de sa couverture sont souvent suivis de coulées de débris et de coulées de terre, la pluie mobilisant les sédiments.

L’effondrement d’un pont

Soixante ans après la construction de ce viaduc en béton, le tassement et l’affaissement de la terre autour de celui-ci perturbent la jonction entre la structure et les fondations.

Surveillance de la stabilité des roches

Un fil à plomb et des jauges de contrainte logés dans des tuyaux en plastique aident à détecter les mouvements dans les murs d’une ancienne carrière. Une détection précoce peut permettre d’atténuer les effets de ces mouvements en temps utile.

La défense contre les glissements de terrain avec des piliers en béton

Des colonnes de béton à flanc de colline ont sauvé la plate-forme, mais pas le sol. Des bâches en plastique (au premier plan) ont empêché l’eau de pénétrer dans la pente jusqu’à ce qu’elle se dégrade.

Glissements de terrain et mesures d’atténuation à Berkeley Hills

Le glissement de terrain à gauche et la coulée de terre à droite se sont formés après de fortes pluies. Des rails d’acier et des bois solides maintiennent la plate-forme à gauche – pour l’instant.

Drainage d’un glissement de terrain, Californie du Nord

La route 128 traverse un glissement de terrain actif en serpentine. L’évacuation de l’eau est une technique d’atténuation courante pour aider à stabiliser les glissements, bien que celle-ci soit toujours en mouvement.

Mur de Gabion

Les gabions, des blocs de roches enveloppés dans un treillis métallique, sont couramment utilisés pour fortifier les pentes vulnérables. Contrairement aux murs en béton, les gabions permettent un drainage libre à travers eux-mêmes, ce qui profite à la pente des deux côtés.

Pied de pont sur le toboggan actif, California Hwy 128

Le pont sur le ruisseau Capell s’enfonce dans le glissement de terrain actif (à gauche) montré précédemment. Ce réaménagement permet à la chaussée de se déplacer sans mettre le pont en danger.

Bouton retour en haut de la page