Norimitsu Odachi : Qui aurait pu manier cette énorme épée japonaise du XVe siècle ?

Le Norimitsu Odachi est une énorme épée du Japon. Elle est si grande, en fait, qu’on dit qu’elle a été maniée par un géant. Outre le fait qu’elle a été forgée au XVe siècle après J.-C., qu’elle mesure 3,77 mètres de long et qu’elle pèse jusqu’à 14,5 kg, cette épée impressionnante est entourée de mystère.

L’histoire d’Odachi

Les Japonais sont réputés pour leur technologie de fabrication de sabres. De nombreuses variétés de lames ont été produites par les forgerons japonais, mais on peut dire que celle que la plupart des gens connaissent aujourd’hui est le katana, en raison de son association avec les célèbres samouraïs. Néanmoins, il existe d’autres types d’épées moins connues qui ont été produites au cours des siècles au Japon, dont l’odachi.

L’odachi (大太刀 en kanji, traduit par « grande épée »), parfois appelé nodachi (野太刀 en kanji, traduit par « épée de campagne ») est un type d’épée japonaise à longue lame. La lame de l’odachi est incurvée et mesure généralement entre 90 et 100 cm de long. Certains odachis ont même des lames de 2 mètres de long.

Un odachi.

Un odachi. ( Domaine public )

L’odachi est réputé avoir été l’une des armes de choix sur le champ de bataille pendant la période Nanboku-chō, qui a duré une grande partie du 14ème siècle après J.-C. Durant cette période, les odachis qui ont été produits sont enregistrés pour avoir été de plus d’un mètre de long. Cette arme a cependant perdu de sa popularité après une courte période, la raison principale étant qu’elle n’était pas très pratique à utiliser dans les batailles. L’odachi continua néanmoins à être utilisé par les guerriers et son usage ne s’éteignit qu’en 1615, à la suite du Natsu no Jin d’Osaka (connu également sous le nom de siège d’Osaka), au cours duquel le shogunat Tokugawa détruisit le clan Toyotomi.

Cette longue épée Nodachi de plus de 1,5 mètre de long est encore petite par rapport au Norimitsu Odachi

Cette épée longue de plus de 1,5 mètre est encore petite par rapport au Norimitsu Odachi ( CC BY NC 2.0 )

Les odachis peuvent avoir été utilisés de différentes manières sur le champ de bataille. La plus simple est qu’ils étaient simplement utilisés par les fantassins. On le trouve dans des ouvrages littéraires tels que le Heike Monogatari (traduit par « Le conte des Heike ») et le Taiheiki (traduit par « Chronique de la grande paix »). Un fantassin brandissant un odachi aurait pu avoir l’épée en bandoulière sur le dos, au lieu de sur le côté, en raison de sa longueur exceptionnelle. Cependant, cela empêchait le guerrier de tirer rapidement sur la lame.

Une gravure sur bois japonaise de la période Edo représentant un samouraï portant un nodachi (épée des champs) sur le dos.

Une gravure sur bois japonaise de la période Edo représentant un samouraï portant un nodachi (épée des champs) sur le dos. ( Domaine public )

Les odachis peuvent aussi avoir été portés à la main. Pendant la période Muromachi (qui a duré du 14e au 16e siècle après J.-C.), il était courant pour un guerrier portant l’odachi d’avoir un appareil de retenue qui l’aidait à tirer l’arme pour lui. Il est possible que l’odachi ait été manié par des guerriers qui se battaient aussi à cheval.

Il a également été suggéré que, l’odachi étant une arme encombrante à utiliser, il n’était pas réellement utilisé comme arme de combat. Il aurait plutôt pu être utilisé comme une sorte d’étendard pour une armée, de la même manière qu’un drapeau aurait été utilisé pendant une bataille. En outre, il a été souligné que les odachis ont joué un rôle plus rituel. Pendant la période Edo, par exemple, il était populaire d’utiliser les odachis lors des cérémonies. En outre, les odachis étaient parfois placés dans les sanctuaires shintoïstes en guise d’offrande aux dieux. Les odachis pouvaient également servir de vitrine aux compétences d’un forgeron d’épée, car il n’était pas facile de fabriquer une lame.

Une gravure sur bois japonaise de Hiyoshimaru qui rencontre Hachisuka Koroku sur le pont de Yahabi. Recadré et édité pour montrer le ōdachi accroché sur son dos.

Une gravure sur bois japonaise de Hiyoshimaru qui rencontre Hachisuka Koroku sur le pont de Yahabi. Recadré et édité pour montrer le ōdachi accroché sur son dos. ( Domaine public )

Le Norimitsu Odachi était-il pratique ou décoratif ?

En ce qui concerne le Norimitsu Odachi, certains sont d’avis qu’il a été utilisé à des fins pratiques et que son utilisateur devait donc être un géant. Une explication plus simple pour cette épée exceptionnelle est qu’elle a été utilisée à des fins non combatives.

La fabrication d’une lame aussi extraordinairement longue n’aurait été possible que dans les mains d’un épéiste très habile. Il est donc plausible que le Norimitsu Odachi ait été conçu uniquement pour mettre en valeur les compétences de l’épéiste. De plus, la personne qui a commandé le Norimitsu Odachi aurait probablement été très riche, car la production d’un tel objet aurait coûté cher.

Le Norimitsu Odachi.

Le Norimitsu Odachi. ( japantrip )

Image du haut : Le Norimitsu Odachi. (Helena Matias )

Par Wu Mingren

.

Bouton retour en haut de la page