Qu’est-ce que le sommeil paradoxal ?

Qu’est-ce que le sommeil paradoxal ?

Le sommeil à mouvements oculaires rapides (REM) est l’un des quatre stades que traverse le cerveau pendant le cycle de sommeil. Cette période du cycle de sommeil a généralement lieu environ 90 minutes après que la personne s’est endormie pour la première fois. Elle est marquée par un certain nombre de changements physiologiques qui comprennent la relaxation des muscles, les mouvements des yeux, une respiration plus rapide et une activité cérébrale accrue.

Signes de sommeil paradoxal

Le cerveau et le corps subissent un certain nombre de changements qui sont caractéristiques de ce stade du sommeil. Voici quelques signes clés du sommeil paradoxal :

  • Changements de température du corps
  • Des secousses corporelles, notamment au niveau du visage, des bras et des jambes
  • Augmentation de la pression sanguine
  • Augmentation de l’activité cérébrale similaire à celle des états d’éveil
  • Augmentation du rythme cardiaque
  • Augmentation de l’utilisation de l’oxygène par le cerveau
  • Mouvements oculaires rapides
  • Respiration rapide et irrégulière
  • L’excitation sexuelle

La plupart des gens connaissent également un état de paralysie temporaire appelé atonie.

Impact du sommeil paradoxal

Le sommeil paradoxal joue un rôle important dans le développement du cerveau ainsi que dans d’autres fonctions comme l’humeur, les rêves et la mémoire.

Rêves

Les rêves se produisent pendant le stade du sommeil à mouvements oculaires rapides (REM). Dans une nuit typique, vous rêvez pendant deux heures au total, interrompues par le cycle de sommeil.

Les chercheurs ne comprennent pas tout à fait les raisons exactes pour lesquelles nous dormons. Ils savent que les nouveau-nés rêvent et que priver les rats de sommeil paradoxal raccourcit considérablement leur vie. D’autres mammifères et oiseaux ont également des stades de sommeil paradoxal, mais les animaux à sang froid comme les tortues, les lézards et les poissons n’en ont pas.

Les rêves peuvent avoir lieu à n’importe quel stade du sommeil, mais ceux qui se produisent pendant le sommeil paradoxal sont généralement les plus fréquents et les plus intenses.

9 Rêves communs et leurs interprétations

Développement du cerveau

La recherche suggère que le sommeil paradoxal joue un rôle important dans le développement du système nerveux central (SNC) pendant la petite enfance. Les niveaux d’activité élevés dans le cerveau pendant cette phase du sommeil peuvent jouer un rôle dans le développement et le renforcement des connexions neurales.

Mémoire

Les rêves peuvent être un moyen pour le cerveau de consolider les souvenirs. Le temps du rêve pourrait être une période où le cerveau peut réorganiser et revoir les événements de la journée et relier les nouvelles expériences aux plus anciennes. Comme le corps s’arrête, le cerveau peut le faire sans qu’il n’y ait d’entrée supplémentaire ou sans risquer que le corps ne « joue » les souvenirs de la journée.

Certains chercheurs pensent que les rêves sont plutôt comme un « bruit » de fond qui est interprété et organisé. Cette théorie de l’activation-synthèse suggère que les rêves sont simplement la tentative du cerveau de donner un sens aux signaux aléatoires qui se produisent pendant le sommeil.

Certaines personnes ont plus de contrôle sur leurs rêves que d’autres. Pour ces personnes, les dernières pensées avant d’aller se coucher peuvent influencer le contenu d’un rêve.

Défis

Le sommeil paradoxal joue un rôle important dans un certain nombre de fonctions, notamment l’apprentissage et la mémoire. Les interruptions du sommeil paradoxal peuvent parfois entraîner des problèmes. Par conséquent, le manque de sommeil paradoxal est lié à plusieurs problèmes de santé, dont les suivants

Poids accru

La réduction du sommeil paradoxal est associée à des changements dans les niveaux de leptine et peut être associée à une augmentation de l’appétit et du poids.

Consolidation de la mémoire

Les pons envoient également des signaux au cortex cérébral par l’intermédiaire du thalamus (qui est un filtre et un relais pour les informations sensorielles et les fonctions de contrôle moteur au fond du cerveau). Le cortex cérébral est la partie du cerveau impliquée dans le traitement de l’information (apprentissage, réflexion et organisation).

Les zones du cerveau qui sont « activées » pendant le sommeil paradoxal semblent favoriser l’apprentissage et la mémoire. Les nourrissons passent près de 50 % de leur temps de sommeil en sommeil paradoxal (contre 20 % pour les adultes), ce qui peut s’expliquer par l’énorme quantité d’apprentissage qu’ils font pendant la petite enfance.

Si l’on enseigne aux gens diverses compétences et qu’on les prive ensuite de sommeil paradoxal, ils ne peuvent souvent pas se souvenir de ce qu’on leur a enseigné.

Mouvement

Le sommeil paradoxal commence généralement après une période de sommeil profond appelée sommeil de stade 3. Une zone du cerveau appelée « pon », d’où proviennent les signaux du sommeil paradoxal, arrête les signaux envoyés à la moelle épinière. Le corps reste donc immobile pendant le sommeil paradoxal.

Lorsque les pons ne coupent pas les signaux de la moelle épinière, les gens réalisent leurs rêves. Cela peut être dangereux, car la réalisation de rêves sans l’aide des sens peut entraîner des accidents et des dommages physiques, comme le fait de se heurter à des murs et de tomber dans des escaliers. Cette affection est rare et différente du somnambulisme plus courant et connue sous le nom de trouble du comportement du sommeil paradoxal.

Conseils pour favoriser un sommeil paradoxal sain

Il y a des choses que vous pouvez faire pour profiter au maximum de votre sommeil paradoxal chaque nuit.

Suivre un horaire de sommeil

Se coucher à la même heure chaque soir et se réveiller à la même heure chaque matin. Suivre un horaire de sommeil peut aider à maximiser la quantité de sommeil de qualité, y compris le sommeil paradoxal, que vous obtenez chaque nuit.

Surveillez votre consommation d’alcool

Gardez votre consommation d’alcool légère avant d’aller au lit. Une consommation légère d’alcool ne semble pas avoir le même impact, mais une consommation modérée à forte retarde le début du sommeil paradoxal et entraîne moins de phases de sommeil paradoxal pendant la nuit.

Souvenez-vous de vos rêves

Vous pouvez développer votre capacité à vous souvenir de vos rêves en tenant un journal près de votre lit et en notant tout ce que vous pouvez sur vos rêves au premier réveil. Au bout de quelques semaines, votre capacité à vous souvenir de vos rêves s’améliorera.

Certaines personnes prétendent avoir des rêves lucides, c’est-à-dire des rêves auxquels elles peuvent participer et qui modifient le rêve au fur et à mesure de son développement. Le rêve lucide peut être déclenché par un certain nombre de techniques, bien que peu de recherches aient été effectuées à ce sujet.

Bouton retour en haut de la page