Raisons pour lesquelles les hamsters mordent et comment les arrêter

Même s’ils sont souvent considérés comme des animaux de compagnie idéaux pour les enfants et qu’ils sont généralement des compagnons câlins et affectueux, dans certaines situations, les hamsters peuvent mordre et mordent effectivement. Il est cependant rare qu’un hamster soit réellement agressif, et il ne mord généralement que lorsqu’il a peur. Ces petites dents ne font peut-être pas autant de dégâts que celles des autres animaux, mais une morsure fait mal et doit être découragée. Heureusement, vous pouvez progressivement entraîner votre hamster à accepter d’être manipulé et à cesser de mordre.

Pourquoi les hamsters mordent-ils ?

Les hamsters apprivoisés sont ceux qui ont été manipulés régulièrement, ils sont donc habitués aux gens et ne s’effraient pas facilement. En revanche, les hamsters qui n’ont pas été beaucoup manipulés ne sont généralement pas très apprivoisés, et ils mordent souvent si vous essayez de les attraper. Quand vous avez affaire à ces hamsters, la chose la plus importante à retenir est qu’ils mordent parce qu’ils ont peur, et non parce qu’ils sont agressifs.

Comment arrêter les morsures

La clé pour manipuler un hamster qui mord est la patience. Vous devez gagner la confiance de votre hamster, et c’est un processus lent et progressif. C’est une bonne approche si vous avez un hamster depuis un certain temps et que les morsures continuent à poser problème. C’est aussi une bonne façon de vous présenter à un nouveau hamster qui peut être un peu timide au début.

Ne vous découragez pas s’il faut un mois, voire plus, pour gagner la confiance de votre hamster. Et si votre hamster se calme et réagit plus vite que prévu, vous pouvez réduire le temps entre les étapes. Si votre hamster est toujours craintif à un moment donné, revenez à l’étape précédente et passez un peu plus de temps à y travailler.

Avec le temps, votre hamster apprendra à vous voir comme une source de friandises et à ne pas avoir peur de vous. Cela prendra un certain temps, mais cela en vaudra la peine à la fin.

Semaine 1 : Laissez votre hamster s’habituer à vous

Le soir, quand il est le plus actif, passez un peu de temps assis près de la cage et parlez à votre hamster. Vous pouvez lui lire ou même chanter si vous ne savez pas quoi lui dire. L’idée est de laisser votre hamster s’adapter à votre présence, en particulier à votre odeur et à votre voix.

N’oubliez pas qu’un déménagement dans une nouvelle cage et dans un nouvel environnement est très stressant. Cette période donne donc aussi à votre hamster une chance de s’adapter à la vie dans son nouveau foyer. À ce stade, n’essayez pas de toucher votre hamster.

Pendant ces premiers jours avec votre hamster, vous devrez peut-être le ramasser pour faire le nettoyage de la cage ou le remettre dans la cage après une évasion. Pour ramasser votre hamster avant qu’il n’ait appris à vous accepter pleinement, placez-le dans un coin avec une serviette ou l’ouverture d’un verre à boire, puis ramassez-le doucement dans la serviette ou le verre.

Semaine 2 : Laissez votre hamster s’habituer à votre main

Tout en continuant à vous asseoir près de la cage et à parler à votre hamster, placez votre main à l’intérieur de la cage. Déplacez-vous très lentement. Le premier jour, placez votre main juste à l’intérieur de la porte ou sur le dessus de la cage. Chaque jour par la suite, essayez de placer votre main un peu plus loin.

N’essayez pas de toucher votre hamster, mais s’il devient curieux, laissez-le renifler ou explorer votre main.

Semaine 3 : Offrez à votre hamster des friandises

Vous avez peut-être déjà découvert certaines des friandises préférées de votre hamster. Sinon, essayez les graines de tournesol, les raisins secs et les pommes. Bien que vous ne deviez donner ces friandises à votre animal qu’avec modération, elles peuvent être d’excellents outils de dressage.

Offrez à votre hamster ces friandises de la main nue que vous avez mise dans sa cage. Il finira probablement par venir manger, ce qui vous aidera à gagner sa confiance.

Semaine 4 : Caressez votre hamster

Une fois que votre hamster est confortablement installé, vous pouvez commencer à le caresser doucement. S’il le tolère, vous pouvez passer à l’étape suivante, qui consiste à ramasser votre hamster. Sinon, continuez à lui offrir patiemment des friandises et à le caresser.

Semaine 5 : Ramassez votre hamster

Si votre hamster accepte les friandises et vous permet de le toucher, il est temps d’essayer de ramasser votre animal. Encore une fois, allez-y doucement et laissez votre hamster vous guider jusqu’où vous irez à chaque séance.

Une bonne approche consiste à attirer votre hamster sur vos mains avec les friandises. Ensuite, vous pouvez essayer de le ramasser avec les deux mains.

Placez une main de chaque côté de votre hamster, puis rassemblez vos mains sous son ventre. Tassez doucement votre hamster dans vos mains, plutôt que de le serrer sur son dos. Les hamsters trouvent parfois que la pression exercée sur leur dos est d’abord menaçante.

Ne tenez pas votre hamster en hauteur au cas où il essaierait de vous sauter dessus. Au début, essayez de le tenir juste à côté du sol de sa cage, en le soulevant progressivement un peu plus haut. Si vous tenez votre hamster face à votre corps, il sera moins enclin à essayer de sauter.

Conseils

  • Lavez-vous les mains avant de manipuler votre hamster afin que vos doigts ne sentent pas la nourriture.
  • Bien que le port de gants épais puisse offrir une protection, ne le faites que temporairement car les hamsters sont mieux apprivoisés lorsqu’ils se familiarisent avec votre odeur, qu’ils ne peuvent pas bien détecter à travers les gants.
  • Si le hamster est serré sur votre main, ne serrez pas la main pour le déloger. Essayez de le remettre doucement en place ou utilisez votre autre main pour l’arracher.
  • Ne grondez jamais, ne criez jamais et ne frappez jamais le hamster. Essayez de rester calme et souvenez-vous que votre hamster mord par peur et non par agressivité.

Si vous pensez que votre animal est malade, appelez immédiatement votre vétérinaire. Pour les questions relatives à la santé, consultez toujours votre vétérinaire, car il a examiné votre animal, connaît son historique de santé et peut vous faire les meilleures recommandations pour votre animal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page