Saignement d’implantation – Quand se produit-il, combien de temps dure-t-il ?

Lorsque vous essayez activement de tomber enceinte, les deux semaines qui séparent l’ovulation d’un test de grossesse positif à domicile (ou vos règles) peuvent sembler beaucoup plus longues. Si vous êtes comme la plupart des femmes, vous les passerez à être hyper-consciente de chaque douleur, douleur et envie que votre corps éprouve, en vous demandant si c’est un signe précoce de grossesse.

L’un des symptômes les plus révélateurs de la grossesse est le saignement. Si vous avez des taches de lumière, cela signifie-t-il quelque chose ? Bien que cela puisse être difficile à dire, de nombreuses femmes qui ont ensuite une grossesse normale et saine ont ce qu’on appelle des saignements d’implantation au moment où leur embryon se loge sur le côté de l’utérus.

Qu’est-ce qu’un saignement d’implantation ?

Le saignement d’implantation est un saignement léger ou une tache qui se produit entre 7 et 14 jours après la fécondation.

Après l’ovulation et au moment où un ovule est fécondé avec succès par un spermatozoïde dans une trompe de Fallope, l’embryon commence à se diviser et à se développer. Pendant ce temps, la paroi interne de l’utérus, appelée endomètre, commence à se modifier. Elle s’est déjà épaissie tout au long du cycle menstruel, mais elle devra croître et mûrir encore plus pour protéger et nourrir un embryon pendant neuf mois.

Environ cinq à six jours après la fécondation, l’embryon à croissance rapide s’est déplacé le long des trompes de Fallope et dans l’utérus. Il commence à avoir besoin de plus de nutriments, et l’endomètre s’est suffisamment rempli pour soutenir l’embryon.

A lire  Comment la chronologie de votre mucus cervical affecte l'ovulation et la grossesse

À ce moment, l’embryon s’attache à l’endomètre, où il devient dépendant du corps de la mère – pour la première fois – pour les nutriments et l’oxygène. Les saignements d’implantation se produisent lorsque l’embryon pénètre dans l’utérus, ce qui peut provoquer l’éclatement de petits vaisseaux sanguins.

Quand se produit le saignement d’implantation ?

Lorsque l’embryon s’implante dans la paroi de l’utérus, il peut perturber de minuscules vaisseaux sanguins à l’endroit où il s’enfonce. Cela ne pose aucun problème (l’endomètre se rétablit !), mais certaines femmes présentent des saignements légers, allant de pertes rosâtres ou rouges à des pertes brunes. Ces saignements dits d’implantation arriveront probablement plus tôt que votre flux mensuel prévu (généralement environ 7 à 10 jours après la fécondation ou la conception).

Symptômes de saignements d’implantation

Le principal symptôme des saignements d’implantation est un saignement léger ou spotting qui, selon certains, est différent des saignements de règles normaux parce que le sang est plus foncé. Certaines femmes disent que les saignements d’implantation s’accompagnent de légères crampes, d’une sensation de vertige, de seins gonflés et/ou de maux de tête.

Comment savoir s’il s’agit d’un saignement d’implantation et non de mes règles ?

Comme les saignements d’implantation sont un symptôme qui peut souvent se produire avant que le test de grossesse ne soit positif, il peut être difficile de savoir si un léger saignement est un signe précoce de grossesse ou s’il s’agit simplement d’une tache normale avant vos règles. Et malheureusement, il n’existe aucun moyen concluant de le savoir.

Le meilleur moyen de savoir si vous êtes enceinte ou non est d’attendre quelques jours de plus et de faire un test de grossesse. Le moment où vous avez eu votre dernier rapport sexuel peut également vous aider à le déterminer : Si cela fait plus de deux semaines, il est peu probable qu’une tache que vous avez eue soit un saignement d’implantation.

A lire  15 Mythes sur l'infertilité, la FIV et les traitements de fertilité

Cela dit, le tiers environ des femmes qui déclarent avoir eu des saignements d’implantation les décrivent souvent comme distincts de leurs taches prémenstruelles habituelles – certaines disent que le sang est plus foncé et moins rouge que le sang des règles normales. D’autres ont de légères crampes en même temps que les saignements d’implantation.

Mais pour beaucoup de femmes, les deux types de saignement ne sont pas du tout différents. Vous n’êtes donc pas seule si vous supposez qu’une tache est un saignement d’implantation et que vous avez vos règles quelques jours plus tard, ou si vous supposez que le saignement d’implantation est une tache normale et que vous finissez par être enceinte !

Signes précoces de la grossesse

Quand appeler le médecin

De légers saignements pendant la grossesse – même à des moments autres que l’implantation – sont souvent normaux. Les causes peuvent inclure des choses banales comme une irritation du col de l’utérus suite à un examen pelvien, des rapports sexuels ou une infection du vagin. Mais comme les saignements consécutifs à un test de grossesse positif peuvent parfois être le signe d’une grossesse extra-utérine, d’une grossesse molaire ou d’une fausse couche, vous devez toujours appeler votre médecin si vous en avez, afin de pouvoir parler de tout autre symptôme. Ne vous inquiétez pas trop ; il y a de fortes chances que si le saignement est léger et ne dure pas longtemps, tout va bien.

Bouton retour en haut de la page