Symptômes et causes des crampes d’ovulation

Vous saviez que les crampes étaient comprises dans le forfait d’époque. Mais qu’en est-il des douleurs abdominales entre vos règles, au milieu de votre cycle ? Il y a de fortes chances que vous ressentiez des douleurs d’ovulation – un résultat tout à fait normal (bien que désagréable) de la libération mensuelle de l’ovule par votre ovaire.

Tout le monde n’éprouve pas de douleurs à l’ovulation. Mais si c’est le cas, la douleur à l’ovulation peut être un signe utile pour savoir si vous essayez de tomber enceinte.

Voici ce que vous devez savoir sur les douleurs ou les crampes d’ovulation, y compris ce que vous ressentez, les symptômes des douleurs d’ovulation, leur durée et d’autres conditions susceptibles de provoquer des douleurs intenses.

Qu’est-ce que la douleur à l’ovulation ?

Lorsqu’un ovaire libère un ovule au milieu de votre cycle menstruel, vous pouvez ressentir des douleurs d’ovulation d’un côté du bas-ventre ou du bassin. Connues dans les cercles médicaux sous le nom de « mittelschmerz » – l’allemand pour « milieu » et « douleur » – il est possible de ressentir des douleurs à l’ovulation de temps en temps ou à chaque cycle.

Que ressentent les douleurs de l’ovulation ?

Environ deux semaines avant la date prévue de vos règles, l’ovulation peut provoquer une douleur sourde et crampeuse, de légers pincements ou une douleur aiguë et soudaine d’un côté de votre abdomen inférieur.

Vous pouvez ressentir la douleur d’un côté différent chaque mois, ou du même côté pendant plusieurs mois d’affilée, selon l’ovaire qui libère un ovule.

N’oubliez pas que les douleurs abdominales à tout autre moment du cycle ne sont pas liées à l’ovulation. Vous pouvez avoir des crampes menstruelles ou une autre affection pelvienne ou abdominale. Si elles sont sévères, consultez votre médecin.

Combien de temps durent les douleurs de l’ovulation ?

Les douleurs de l’ovulation se manifestent généralement pendant quelques minutes à quelques heures, bien qu’elles puissent durer jusqu’à un ou deux jours.

A lire  Comment devenir un substitut pour un ami ou un membre de la famille

Symptômes de douleurs et de crampes d’ovulation

Les symptômes de douleur à l’ovulation peuvent inclure :

  • Douleur sur un côté du bas-ventre ou du bassin
  • Saignements ou pertes vaginales légers
  • Dans de rares cas, de fortes douleurs à l’ovulation
  • Nausées, si la douleur est intense

Les causes des douleurs et des crampes d’ovulation

Les experts ne savent pas exactement ce qui provoque les douleurs de l’ovulation, mais il y a quelques suspects principaux :

  • La croissance normale des follicules avant l’ovulation étire l’extérieur de l’ovaire, ce qui entraîne une gêne
  • Lorsqu’un follicule se rompt naturellement et libère un ovule pendant l’ovulation, il libère également du sang et du liquide qui peuvent irriter les tissus abdominaux environnants

La douleur pendant l’ovulation est-elle normale ?

Les douleurs de l’ovulation sont tout à fait normales : Environ une femme sur cinq éprouve une certaine douleur et un certain inconfort au moment de l’ovulation.

Cela dit, vous ne devriez pas ressentir de douleurs à l’ovulation si vous prenez la pilule (une pilule combinée qui contient à la fois des œstrogènes et des progestatifs) ou si vous avez un stérilet hormonal parce que ces types de contraception arrêtent l’ovulation.

Pour savoir si les douleurs abdominales que vous ressentez sont liées à l’ovulation, suivez votre cycle pendant deux à trois mois. Si les symptômes se manifestent régulièrement environ deux semaines avant chaque période, il s’agit probablement de douleurs liées à l’ovulation.

Pour traiter les douleurs de l’ovulation, essayez un analgésique comme l’acétaminophène. Ne prenez pas d’ibuprofène si vous essayez de tomber enceinte, car il a été associé à un risque accru de fausse couche lorsqu’il est pris au moment de la conception.

Qu’est-ce que cela signifie si j’ai de fortes douleurs à l’ovulation ?

Souvent, il est normal de ressentir une certaine douleur au moment de l’ovulation. Cependant, des douleurs abdominales persistantes ou sévères peuvent indiquer un autre problème qui nécessite une attention médicale, notamment :

  • Appendicite: Un blocage de la paroi de l’appendice peut provoquer une infection et une inflammation, entraînant une douleur qui commence dans le bas du côté droit de votre abdomen ou autour de votre nombril et qui s’aggrave lorsque vous toussez. Vous pouvez également avoir des nausées et de la fièvre, de la constipation, des vomissements ou de la diarrhée. Comme l’appendice peut éventuellement se rompre, provoquant une infection abdominale potentiellement mortelle, il est important de contacter votre médecin immédiatement si vous pensez présenter des symptômes d’appendicite.
  • Grossesse extra-utérine: Dans de rares cas, les ovules fécondés peuvent s’implanter en dehors de l’utérus (généralement dans une trompe de Fallope), ce qui provoque des douleurs abdominales aiguës et des crampes souvent accompagnées de saignements vaginaux et de signes précoces de grossesse comme des nausées. Consultez votre médecin immédiatement, surtout si un test de grossesse est positif, car une grossesse extra-utérine peut mettre la vie en danger.
  • Un kyste ovarien: Alors que la plupart des kystes ovariens sont petits et ne provoquent pas de symptômes, un kyste plus gros peut provoquer une douleur aiguë ou sourde d’un côté du bas-ventre qui peut aller et venir. Les kystes ovariens plus importants peuvent également provoquer des ballonnements, des pressions et des gonflements dans le bas-ventre. Si le kyste se rompt, il peut provoquer une douleur soudaine et intense.
  • Endométriose: Parfois, le tissu qui tapisse normalement l’intérieur de l’utérus se développe sur d’autres parties de la zone pelvienne et reste coincé à l’extérieur de l’utérus, où il saigne à chaque cycle menstruel. Comme le sang n’a nulle part où aller, il irrite les tissus environnants et finit par provoquer des adhérences douloureuses et du tissu cicatriciel qui peuvent rendre la grossesse plus difficile. Toutefois, contrairement aux douleurs d’ovulation, les douleurs d’endométriose ont tendance à s’aggraver pendant – et non entre – les règles.
  • Infection sexuellement transmissible: Les IST comme la chlamydia peuvent entraîner des cicatrices autour des trompes de Fallope si elles ne sont pas traitées, ce qui peut provoquer des douleurs abdominales et des problèmes de fertilité. Parmi les autres symptômes à surveiller, citons les mictions douloureuses et les pertes vaginales inhabituelles. Cependant, de nombreuses IST ne provoquent aucun symptôme.
  • Maladie inflammatoire pelvienne (MIP): Généralement liée à une IST non traitée, cette infection bactérienne de l’appareil reproducteur provoque souvent des douleurs abdominales ainsi que des pertes vaginales malodorantes et des saignements vaginaux entre les règles et après les rapports sexuels.
  • Tissu cicatriciel. Les cicatrices dues à une césarienne ou à une autre chirurgie abdominale peuvent restreindre les ovaires et les structures environnantes, ce qui peut entraîner de graves douleurs d’ovulation et des problèmes de grossesse.
A lire  Tests et effets sur la fertilité

Quand appeler le médecin pour des douleurs pendant l’ovulation

Pour exclure des affections comme l’appendicite ou une grossesse extra-utérine, consultez votre médecin si vous ressentez une nouvelle douleur ou une douleur soudaine et intense dans le bas-ventre, ou si la douleur dure plus de deux jours.

Contactez également votre médecin si des douleurs abdominales sont accompagnées de :

  • Fièvre
  • Nausées et vomissements
  • Diarrhée ou constipation
  • Signes précoces de grossesse et/ou test de grossesse positif
  • Saignements vaginaux entre les règles
  • Pertes vaginales malodorantes ou inhabituelles

Les douleurs de l’ovulation ne sont généralement pas un sujet d’inquiétude. En fait, si vous essayez de concevoir un enfant, connaître les signes de l’ovulation – qui peuvent inclure des douleurs d’ovulation – peut vous aider à tomber enceinte plus rapidement. Après tout, le meilleur moyen d’aider les spermatozoïdes à rencontrer l’ovule est de faire coïncider les rapports sexuels avec l’ovulation. Mais si vous craignez des douleurs intenses ou d’autres symptômes, il est toujours bon de consulter votre médecin.

Bouton retour en haut de la page