Top 5 des compétences nécessaires pour l’alphabétisation des enfants

Les compétences en matière d’alphabétisation sont toutes les compétences nécessaires pour lire et écrire. Elles comprennent des éléments tels que la conscience des sons du langage, la conscience de l’écriture et la relation entre les lettres et les sons. Le vocabulaire, l’orthographe et la compréhension sont également des compétences en matière d’alphabétisation.

Voici quelques définitions simples de certaines des compétences contenues dans le concept plus large de l’alphabétisation.

Sensibilisation aux phonèmes

La conscience phonémique (conscience des sons) est la capacité d’entendre et de jouer avec les sons individuels du langage, de créer de nouveaux mots en utilisant ces sons de différentes manières. Elle se produit généralement au cours du développement naturel de l’enfant.

Sans vouloir être trop technique, il est intéressant de décomposer les parties de la langue, que nous apprenons pour la plupart intuitivement en écoutant nos parents et notre entourage. Il convient de noter que les mots sont composés de divers sons, outre les consonnes et les voyelles, notamment :

  • Digraphes : Deux lettres qui forment un seul son, comme le « ea » dans « pain » ou le « ng » dans « chanson ».
  • Onsets : La partie d’une syllabe juste avant la voyelle de cette syllabe. Dans le mot « chat », le début est le son /c/.
  • Rimes : La voyelle d’une syllabe et le son qui suit immédiatement. Dans « cat », le rime est le son /at/.

Un phonème est le plus petit segment sonore de la langue parlée qui a une signification. Dans le mot « chat », il y a trois phonèmes, /c/ /a/ /t/.

Lorsque votre enfant commence à jouer avec de petits morceaux d’un mot, cela indique qu’il a une certaine conscience phonémique. C’est pourquoi les histoires à rimes comme celle du Dr Seuss sont de bons choix à lire aux enfants, même s’ils ne savent pas encore lire eux-mêmes, pour les familiariser avec les différentes façons dont les sons peuvent être réarrangés.

A lire  Quand les enfants doués n'arrêtent pas de poser des questions

Sensibilisation à l’imprimé

Les parents peuvent encourager la sensibilisation à l’imprimé en exposant les enfants à des livres et autres matériels de lecture dès leur plus jeune âge. La sensibilisation à l’écrit commence généralement à la maison et dans l’environnement quotidien de l’enfant. La lecture aux enfants est essentielle pour favoriser cette prise de conscience et leur faire découvrir les lettres de l’alphabet.

Les enfants prennent également conscience de l’importance de l’impression environnementale, comme les mots trouvés sur les panneaux de signalisation, les boîtes de céréales et autres. Il est important que les enfants soient au moins un peu sensibilisés aux caractères imprimés avant d’entrer en première année, afin qu’ils n’aient pas de difficultés à apprendre à lire.

Vocabulaire

Les enfants qui apprennent à lire (et la plupart des gens) ont généralement deux types de vocabulaire, qui est la collection de tous les mots qu’une personne connaît et utilise dans une conversation.

Un Le vocabulaire actif comprend les mots qu’une personne utilise régulièrement à l’oral et à l’écrit. Les mots du vocabulaire actif sont ceux qu’une personne peut définir et utiliser dans son contexte.

Les mots d’un vocabulaire passif sont ceux qu’une personne connaît, mais dont elle peut avoir interprété le sens par le biais du contexte et de l’utilisation par d’autres.

Orthographe

L’orthographe est simplement définie comme la disposition des lettres pour former un mot. La façon dont les mots sont orthographiés et la compréhension des concepts qui se cachent derrière les orthographes irrégulières aident les enfants à apprendre à lire plus tôt, en particulier s’ils rencontrent de nouveaux mots.

A lire  Naissance prématurée et enfants doués

Compréhension de la lecture

Si un enfant peut lire et comprendre le sens de ce qu’il lit, on dit qu’il a une compréhension de la lecture. Plus que la simple capacité à lire les mots, la compréhension de la lecture comprend la capacité à tirer des conclusions et à identifier des modèles et des indices dans un texte.

Par exemple, si un enfant lit un article sur une personne qui décide de porter un parapluie, il peut en déduire que cette personne s’attend à de la pluie, ou que la pluie peut jouer un rôle dans l’histoire d’une manière ou d’une autre.

Conclusion

Le degré d’alphabétisation d’un enfant peut varier et être influencé par des facteurs tels que les difficultés d’apprentissage, la vision, l’audition ou les troubles de la parole. Il est important de surveiller les signes indiquant que votre enfant ne saisit pas certains des concepts de base ci-dessus, afin de vous assurer qu’il reçoit toute l’aide dont il pourrait avoir besoin pour s’épanouir.

Bouton retour en haut de la page