Comment traiter les ténias chez les chiens

Contents

Bien que les ténias constituent rarement un risque sérieux pour la santé, ils peuvent poser des problèmes comme l’irritation et les démangeaisons lorsqu’ils sortent de l’arrière-train de votre chiot (sans parler de leur caractère dégoûtant !). Il est important de comprendre comment votre chiot contracte le ver solitaire pour savoir comment se débarrasser du parasite et empêcher son retour.

Que sont les vers solitaires ?

Les ténias sont des parasites plats en forme de ruban qui vivent dans les intestins des chiens, des chats et d’autres animaux. Il en existe plusieurs variétés, mais les espèces les plus courantes sont Dipylidium caninum et Taenia.

La tête du ténia est appelée scolex ou holdfast. Elle est équipée de crochets et de ventouses qui servent à l’ancrer à la paroi de l’intestin grêle. Les ténias n’ont pas de bouche. Ils n’ont même pas de système digestif. Ils absorbent plutôt les nutriments par l’intermédiaire de leurs segments corporels.

Appelés proglottides, ces segments sont reliés entre eux comme une chaîne. Le parasite développe continuellement de nouveaux segments qui sont ajoutés au niveau du cou. Les vers adultes continuent d’ajouter des segments tout au long de leur vie, atteignant parfois des longueurs terrifiantes (entre 15 centimètres et 20 mètres !). Ils peuvent être composés de centaines de segments. Chaque proglottide contient des organes reproducteurs mâles et femelles. À maturité, le segment produit des centaines, voire des milliers d’œufs. Les segments les plus éloignés du scolex sont les plus matures et, une fois « mûrs », ils sont évacués du corps du ver et passent dans les excréments du chiot ou du chien où ils peuvent être mangés par un hôte intermédiaire.

A lire :  Tout ce que vous devez savoir sur les muselières de chiens

Les vers immatures doivent passer une période de développement à l’intérieur d’un hôte intermédiaire avant de pouvoir infester votre chien. La puce sert à cette fin pour le Dipylidium caninum tandis que les espèces de Ténia ont besoin de temps dans un autre vertébré – souvent des rongeurs, des lapins, etc.

Si votre chiot est infesté de puces, il est également probable qu’il soit atteint du ténia Dipylidium. Les œufs de ténia sont consommés par les larves de puces, qui se développent ensuite au fur et à mesure que la puce elle-même mûrit. Lorsqu’un animal de compagnie grignote pour soulager cette démangeaison, il avale souvent la puce et s’infecte lui-même du ténia.

Les animaux qui sont autorisés à chasser sont les plus menacés par le ténia.

Symptômes des ténias chez les chiens

Une fois à l’extérieur du corps, les segments peuvent se déplacer indépendamment comme de minuscules vers à pouces pendant un certain temps, mais lorsqu’ils sont secs, ils ressemblent à des grains de riz. Les petits infestés ont généralement des segments collés aux poils entourant la zone anale ou dans leur litière. Ces segments finissent par sécher et se rompre, libérant les œufs qu’ils contiennent dans l’environnement. Les œufs de ténia passent et se détachent sporadiquement. Un examen vétérinaire des selles du chiot à la recherche d’œufs peut souvent ne pas être concluant. Il est considéré comme un diagnostic de trouver les segments sur l’animal.

Les ténias sont rarement un problème médical et sont généralement considérés comme une gêne désagréable. Les proglottides en mouvement peuvent irriter la région anale, ce qui peut inciter les chiens et les chiots à se lécher excessivement ou à se « pousser » contre le sol ou le plancher. Dans de rares cas, les chiots peuvent développer un impaction gastro-intestinale due à la présence d’un grand nombre de vers.

A lire :  Comment traiter les ballonnements chez les chiens

Traitement et prévention des vers solitaires

Il existe plusieurs traitements sûrs et très efficaces contre les ténias, qui peuvent être administrés sous forme de pilule, d’injection ou de traitement ponctuel. Certains doivent être prescrits par un vétérinaire, tandis que d’autres sont disponibles en vente libre. Un traitement en une seule dose permet d’éliminer les ténias, mais les chiens peuvent être réinfectés immédiatement. Le contrôle des puces et la prévention de la chasse sont les meilleurs moyens de prévenir l’infestation par le ténia.

Risque pour la santé humaine

Il existe un risque pour la santé humaine associé à certains ténias qui peuvent affecter les chiens. Les personnes (généralement des enfants) peuvent contracter le ténia Dipylidium en mangeant une puce infectée. Bien qu’ils ne soient pas courants chez les chiens, les ténias Echinococcus granulosis infectent occasionnellement des personnes en Alaska et dans le sud-ouest des États-Unis, provoquant la formation de kystes dans le foie, les poumons et parfois d’autres organes. On trouve Echinococcus multilocularis dans le centre-nord des États-Unis et en Alaska. Bien que les infections humaines soient rares, elles peuvent être mortelles en raison de la formation de tumeurs destructrices dans le foie. Consultez votre vétérinaire pour savoir si ces types de ténia présentent un risque dans votre région.

Si vous pensez que votre animal est malade, appelez immédiatement votre vétérinaire. Pour les questions relatives à la santé, consultez toujours votre vétérinaire, car il a examiné votre animal, connaît son historique de santé et peut vous faire les meilleures recommandations pour votre animal.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour pouvoir visualiser le contenu de la page. Pour un site indépendant avec du contenu gratuit, c’est une question de vie ou de mort d’avoir de la publicité. Merci de votre compréhension!