Mais qu’est-ce qu’un Tanuki ? 8 choses que vous ne saviez pas sur les chiens ratons-laveurs

Originaire d’Asie de l’Est, le chien viverrin (également appelé « tanuki ») est un animal souvent méconnu qui sert d’icône culturelle majeure au Japon.

Intrigués par leur fourrure touffue, leurs yeux doux et leur douceur de caractère ? Nous avons mis au point un cours accéléré qui vous permettra de vous familiariser avec tout ce que vous devez savoir sur ces adorables créatures.

1. Ils ne sont pas liés aux ratons laveurs

Malgré leur apparence masquée, les chiens de raton laveur ne sont pas étroitement apparentés aux ratons laveurs. Ils appartiennent plutôt à la famille des canidés, aux côtés des loups et des renards.

Le chien viverrin (Nyctereutes procyonoides) est également une espèce basale, ce qui signifie qu’il ressemble le plus à la forme ancestrale de la famille des Canidés. Donc, si vous vous demandez à quoi ressemblait votre Fido il y a plusieurs millions d’années, ne cherchez pas plus loin que le chien viverrin !

En fait, lorsque plusieurs ratons laveurs de compagnie se sont échappés dans la campagne anglaise, cela a soulevé des questions sur la place de ces créatures dans l’arbre généalogique (c’est aussi une bonne excuse pour rappeler à tous que les animaux sauvages ne font pas de bons animaux de compagnie).

2. Cette fausse fourrure que vous portez ? C’est peut-être de la fourrure de chien de raton laveur

En 2008, la Humane Society of the United States a déposé une plainte pour publicité mensongère contre au moins 20 détaillants américains après avoir constaté que 70 % des vêtements en fausse fourrure qu’elle a analysés contenaient de la fourrure de chien viverrin.

A lire :  Les koalas sont-ils en danger ?

Ce n’est pas le seul cas. Il y a eu de multiples incidents au cours desquels des détaillants de vêtements ont annoncé et vendu des marchandises contenant de la fourrure de chien de raton laveur (également connue sous le nom de murmansky) mais faussement étiquetées comme de la fausse fourrure.

Les chiens de raton laveur ne sont pas considérés comme menacés pour l’instant, mais selon le Zoo Atlanta – l’un des deux seuls zoos américains qui exposent ces animaux – « ils sont un exemple d’espèce qui pourrait être menacée à l’avenir en raison d’activités non durables », comme le commerce de la fourrure.

3. Ils prennent leurs relations sociales très au sérieux

Le compagnonnage et la famille sont importants pour ces créatures, c’est pourquoi elles vivent généralement en paires monogames ou en petits groupes soudés.

Les chiens mâles de raton laveur, en particulier, ont la réputation exceptionnelle d’être à la fois des partenaires et des pères compatissants. On les a vus apporter de la nourriture à leurs compagnes enceintes et, après la naissance de leur partenaire, ils jouent un rôle actif et important dans l’éducation des chiots.

4. Les chiens ratons-laveurs sont les seuls chiens qui hibernent en hiver

Alors que les loups, les renards et les autres chiens n’ont aucun mal à braver les mois d’hiver enneigés et stériles, les chiens de raton laveur vivant dans les régions du Grand Nord préfèrent se cacher. Pour ce faire, ils s’emplissent de graisse, réduisent leur métabolisme de 25 % et s’installent dans leur terrier jusqu’à l’arrivée du temps chaud.

Ce qui est particulièrement remarquable dans leurs habitudes d’hibernation, c’est qu’ils ne font pas cavalier seul. Autre témoignage de l’importance des relations sociales pour ces créatures : les chiens viverrins sont des hibernants communautaires qui préfèrent se blottir contre leur partenaire lorsqu’ils dorment.

A lire :  8 faits merveilleux sur l'orignal

5. Les chiens de raton laveur ont une longue histoire dans le folklore japonais

La sous-espèce de chien viverrin originaire du Japon est connue sous le nom de tanuki. En plus d’être un véritable animal, les tanuki se retrouvent dans tout le folklore japonais sous la forme d’esprits mystiques et changeants appelés Bake-danuki.

Bake-danuki, qui signifie littéralement « chien raton laveur monstre », appartient à une classe de monstres spirituels japonais appelée yōkai. Alors que la plupart des yōkai ont une tendance à la malveillance pure et simple, les bake-danuki se sont débarrassés de cette effrayante réputation au cours des derniers siècles en faveur d’un style de vie plus inoffensif et jovial, axé sur l’octroi de la chance et de la prospérité aux humains.

Aujourd’hui, le gredin poilu, qui aime s’amuser, est représenté avec un ventre bulbeux, un scrotum massif et une foule d’expressions faciales loufoques. Les objets qu’il transporte peuvent varier, mais il est plus courant de le voir serrer une flasque à saké et un billet à ordre de factures impayées.

6. Oui, cette partie de l’histoire n’est pas terminée

Croyez-le ou non, le scrotum exagéré des mythiques Tanuki n’a rien à voir avec la virilité masculine ou la complaisance sexuelle.

L’origine de cette caractéristique déterminante remonte au XIXe siècle, lorsque les métallurgistes enveloppaient l’or dans la peau des Tanuki avant de le marteler en feuille d’or. La force de la peau des Tanuki était telle que, selon la légende, un minuscule morceau d’or pouvait être martelé assez fin pour s’étendre sur huit tapis de tatami.

Parce que les termes japonais pour une petite boule d’or (« kin no tama ») et des testicules (« kintama ») sont si phonétiquement similaires, l’image d’un Tanuki avec une gigantesque région testiculaire est maintenant associée à la chance et à l’étirement de son argent.

7. Les statues Bake-danuki sont essentielles pour tout restaurant ou bar japonais

Les bake-danuki représentent la prospérité et la croissance économique, il n’est donc pas surprenant que les entreprises japonaises veuillent profiter de cette chance.

A lire :  Une nouvelle étude prouve que les oiseaux peuvent dormir en vol

Tout comme le célèbre Maneki-neko (communément appelé par les Occidentaux le chat porte-bonheur japonais), des statues de danuki cuites au four sont placées à l’entrée des restaurants et des bars pour attirer les visiteurs. La signification approximative de ces statues porteuses de richesse se traduit par « entrez, ne soyez pas avare ».

8. Les Tanuki ont fait l’objet d’un film d’animation populaire pour enfants

Une scène du film d’animation « Pom Poko » de 1994. (Image : Capture d’écran de « Pom Poko »)

Dans le célèbre film d’animation « Pom Poko », réalisé par le Studio Ghibli en 1994, une communauté de Tanuki qui aiment s’amuser et changent de forme s’unissent pour empêcher les promoteurs humains de raser la forêt où ils vivent.

Les Tanuki utilisent le sabotage industriel, les illusions magiques, les actes d’éco-terrorisme et, bien sûr, leurs scrotums comiquement larges pour lutter contre la destruction de leur habitat.

Lorsque le moment est venu de sortir une version anglaise de ce classique de l’environnement pour enfants, les réalisateurs ont apporté plusieurs changements pour s’adresser à un public plus occidental, notamment en appelant les animaux « ratons laveurs » au lieu de « chiens ratons-laveurs » ou « tanuki ». De plus, alors que les camées scrotum ne sont pas considérés comme scandaleux dans la culture japonaise, les producteurs de la version anglaise doublée ont décidé de les appeler « pouches » à la place.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour pouvoir visualiser le contenu de la page. Pour un site indépendant avec du contenu gratuit, c’est une question de vie ou de mort d’avoir de la publicité. Merci de votre compréhension!